Conférences

8 novembre 2016
Conférences

Les conférences se déroulent au début de l’allée Q
Pensez à vous rendre à votre conférence en avance, les places sont limitées.

Vendredi 15 mars 2019 : « Changement d’ère » :

 14h Construire un déclin. Vincent Mignerot

Le « peak » de disponibilité de l’ensemble des ressources nécessaires à notre existence a été franchi. Malgré nos espoirs et nos plus grands talents, nous ne parvenons pas à modifier le cours de notre évolution. Il n’est plus temps de lâchement nous défausser : même si nous nous en défendons, nous sommes tous les acteurs du déclin à venir, que nous soyons puissant décideur ou simple citoyen. Nous devons désormais anticiper au mieux les difficultés à venir. Le choix affirmé et assumé de considérer le déclin comme inévitable offre la possibilité de discuter posément et raisonnablement de cette question.

Chercheur indépendant dans le domaine des Sciences Humaines, spécialisé dans l’étude de la perception et de la singularité de l’esprit humain dans un contexte évolutif global, Vincent Mignerot est le fondateur de l’association Adrastia dont le but est de favoriser les échanges d’informations et de compétences pour anticiper au mieux le déclin. Auteur de « Transition 2017 » (Ed. SoLo). www.adrastia.org

 

 16h Effondrement, biomimétisme et entraide. Gauthier Chapelle

Des effondrements sont déjà en cours tandis que d’autres s’amorcent, faisant grandir la possibilité d’un emballement global et de la fin du monde tel que nous le connaissons. Comment imaginer la suite, et vivre des années de désorganisation et d’incertitude ? Peut-on se contenter de vouloir survivre ? Se projeter au-delà, voir plus grand et trouver des manières de vivre ces effondrements, ça passe nécessairement par un cheminement intérieur et une remise en question radicale de notre vision du monde. Le concept de biomimétisme consiste à s’inspirer des stratégies du vivant, de sa philosophie : contrairement à l’image que nous nous faisons de la « loi de la jungle », la nature ne pratique la compétition que dans 10 % des rapports entre organismes. Les 90 % restants sont fondés sur la coexistence, le mutualisme, la coopération, le commensalisme, le parasitisme et la symbiose. Par-delà optimisme et pessimisme, ce sentier non-balisé part de la collapsologie et mène à ce que l’on pourrait appeler la collapsosophie…

 

Gauthier Chapelle est ingénieur agronome et docteur en biologie. Porte-parole et pionnier du concept de biomimétisme en Europe, il est coauteur du livre « Le Vivant comme modèle » (Albin Michel, 2015) et, avec Pablo Servigne et Raphaël Stevens, de « Une autre fin du monde est possible » (Le Seuil, 2018).

Samedi 16 mars 2019 : « Agir au quotidien ! » :

12h La permaculture comme outil du quotidien : éducation, santé, gouvernance… Louise Browaeys

La permaculture s’appuie sur le respect de la terre et de l’humain, en s’inspirant des écosystèmes naturels. Ce n’est pas seulement une autre façon de jardiner mais une autre façon de penser et d’agir au quotidien dans un monde en transition. Louise Browaeys donne des clés concrètes pour appliquer au quotidien les 12 principes de la permaculture dans des domaines aussi variés que l’entreprise, l’école, le jardinage, le développement personnel…

 

Ingénieure agronome, spécialisée en nutrition, Louise Browaeys travaille depuis plus de 10 ans dans les secteurs de l’agriculture, l’alimentation, la nutrition et la responsabilité sociétale de l’entreprise. Elle est auteure de plusieurs livres chez Terre vivante dont « Vive les lentilles ! », « Des légumes en dessert » et bientôt « Mon bébé bio et veggie ».

 

14h Ça commence par moi. Julien Vidal

Et si, en fait, on avait déjà̀ toutes les solutions dans notre quotidien pour changer le monde à notre échelle ? Julien Vidal s’est lancé le défi de tester et d’adopter une action éco-citoyenne tous les jours pendant un an et a répertorié́ l’impact de ses 365 actions. « Ça commence par moi s’inscrit dans un mouvement rassembleur, accessible et joyeux. Des solutions du quotidien, simples, efficaces et économiques pour changer le monde. Ou comment réduire son empreinte écologique par quatre, tout en économisant 300 euros par mois et en se reconnectant avec soi-même. 

Après des études de droit et de politique internationale, Julien Vidal s’engage quatre ans dans l’humanitaire sous l’égide du Volontariat de Solidarité Internationale. De retour en France, il se lance dans le projet « Ça commence par moi ». www.cacommenceparmoi.org

 

16h Résistance contemporaine et stratégies pour transformer le monde. Cyril Dion

Que faire face à l’effondrement écologique qui se produit sous nos yeux ? Quelle est la nature et l’ampleur de la réponse à apporter à cette question. Ne sommes-nous pas face à un bouleversement aussi considérable qu’une guerre mondiale ? N’est-il pas nécessaire d’entrer en résistance contre la logique à l’origine de cette destruction massive et frénétique de nos écosystèmes, comme d’autres sont entrés en résistance contre la barbarie nazie ? Mais résister contre qui ? Cette logique n’est-elle pas autant en nous qu’à l’extérieur de nous ? Résister serait alors un acte de transformation intérieure autant qu’un engagement sociétal…

Cyril Dion est cofondateur avec Pierre Rabhi du mouvement Colibris. Également cofondateur de la revue Kaizen, il écrit et coréalise avec Mélanie Laurent le film Demain, qui obtient le César du meilleur documentaire en 2016. Auteur chez Actes Sud du « Petit manuel de résistance contemporaine ». www.colibris-lemouvement.org

 

Dimanche 17 mars : « Régénération » :

12h Alimentation et régénération. Thierry Casasnovas

Jouer à un jeu sans connaître les règles est périlleux, pourtant c’est ce que nous faisons depuis notre naissance. Vous êtes-vous déjà demandé « qu’est-ce que la santé » ou « comment peut-on être en mauvaise santé », « pourquoi est-on “malade » ? Est- ce le corps qui dysfonctionne ou plutôt notre compréhension des symptômes qui est totalement erronée ? Je vous propose de changer radicalement de point de vue sur la santé en général et la vôtre en particulier. Venez découvrir les règles du jeu de la vie (alimentation, repos, action, environnement, relations…) pour enfin choisir de jouer victorieux et de choisir la vie !

 

De formation scientifique (physique), Thierry Casasnovas a été confronté assez jeune à la maladie physique et psychique, au point qu’à 33 ans il était condamné à quelques jours par la médecine : tuberculose, hépatite, pancréatite, asthénie et cachexie, tout son individu était en train de lâcher. Dans ce grand moment de faiblesse il eût cette intuition simple et évidente : « si j’en suis là, c’est que tous mes choix m’y ont conduit », il choisissait le chemin de la mort plutôt que celui de la vie, par ignorance des règles du jeu. Il s’est alors passionné pour les lois et principes du vivant, de la régénération, et a découvert que loin d’être soumis à l’arbitraire de la maladie nous avions toutes les cartes en main pour transformer notre santé radicalement et exploiter pleinement ce feu de la vie en nous… https:// regenere.org

 

14h Epigénétique et régénération. Valérie Urman

En moins de dix ans, la révolution épigénétique a bouleversé la biologie : l’environnement où nous évoluons, les aliments que nous consommons, les comportements et croyances que nous adoptons, les relations affectives et sociales que nous tissons sont autant de facteurs qui modulent, réveillent ou bloquent l’activité de nos gènes. Autrement dit, la « dictature » des gènes n’existe pas. Si nous avons bien hérité des chromosomes de nos parents, cela ne représente plus la fatalité que nous imaginions. Ce que nos géniteurs nous ont légué, ce n’est pas une mélodie mais un instrument – sur lequel nous pouvons jouer une infinité de musiques… des musiques qui peuvent perdurer voire se transmettre d’une génération à l’autre, ce qui prend à rebrousse-poil tout le dogme génétique né dans les années 1950. Un demi-siècle après la découverte de l’ADN, l’épigénétique révèle que nous avons la liberté de nous réinventer !


Valérie Urman
 est journaliste. Elle a dirigé le service Société du Parisien – Aujourd’hui en France, a été rédactrice en chef à France-Soir et a collaboré au magazine Clés. Elle observe les dynamiques innovantes de la citoyenneté active et du progrès scientifique. Membre de Démocratie Ouverte, elle pilote des dispositifs participatifs. Auteure de « La révolution épigénétique » chez Albin Michel, avec Joël de Rosnay, Dean Ornish, Claudine Junien, David Khayat et Pierre-Henry Gouyon.

 

 

 

16h L’économie symbiotique pour régénérer l’économie, la planète et la société. Isabelle Delannoy

L’économie symbiotique est une théorie économique radicalement nouvelle, capable de faire vivre en harmonie les êtres humains et les écosystèmes : permaculture, économie circulaire, économie de la fonctionnalité, du partage, économie sociale et solidaire, monnaies complémentaires… : en associant leurs bénéfices et en en trouvant le principe commun, on parvient à des résultats époustouflants. S’appuyant sur la symbiose entre l’intelligence humaine, la puissance des écosystèmes naturels et la technosphère, l’économie symbiotique trouve le juste équilibre entre les trois, permettant de produire sans épuiser les ressources, mais au contraire en les régénérant.

Environnementaliste et coscénariste du film « Home » réalisé par Yann Artus Bertrand, Isabelle Delannoy est ingénieure agronome. Théoricienne du modèle de l’économie symbiotique, elle dirige l’agence Do Green-économie symbiotique, est membre du groupe d’entrepreneurs L’Atelier symbiotique, et l’auteure de « L’économie symbiotique » chez Actes Sud. https://fr.symbiotique.org/fr

 

LUNDI 18 MARS : ET EN FAMILLE ?

 12h Cinquante gestes pour sauver la planète. Sarah Bienaimé

L’urgence écologique que nous vivons est bien réelle et tout le monde parle d’environnement. Elle peut être anxiogène et vous vous sentez probablement totalement dépourvu face à l’ampleur de la tâche. Pourtant, ce que les chiffres montrent, c’est que “faire sa part” comme le colibri de Pierre Rabhi, ça compte vraiment ! Avec 50 gestes, du plus simple au plus complexe, on peut concrètement réduire au quotidien son impact environnemental.

 Auteure de livres de cuisine végétarienne et d’écologie pratique,  Sarah Bienaimé a, depuis plus de 15 ans, mis en place de nombreuses pratiques pour diminuer son empreinte écologique au quotidien. Expert-conseil et formatrice en cuisine végétarienne et végane, elle a écrit plusieurs ouvrages aux Ed. Terre Vivante dont le « Petit guide amusant pour écolos débutants ».

 

 

14h Préparons nos enfants à demain. Matthieu Chéreau

Comment aider nos enfants à trouver, demain, leur place ? Révolution de l’intelligence artificielle, crise écologique, inégalités croissantes… plus que jamais, l’avenir paraît incertain et nous savons, nous sentons, que l’école prépare insuffisamment nos enfants. Il faudrait faire plus, mieux. Mais comment ? C’est là que nous, parents, avons un rôle à jouer. Il s’agit de développer chez nos enfants les compétences qui feront la différence : la capacité à douter, mais aussi à prendre des risques ; à se montrer optimistes, curieux, aptes à embrasser le changement ; à créer, à penser par effraction, à être rebelle. Matthieu Chéreau propose un nouveau modèle d’éducation : quelles compétences à enseigner selon les âges, pourquoi et comment ?

 

Matthieu Chéreau, diplômé de Sciences Po, est entrepreneur dans le digital depuis 10 ans. Père de deux jeunes enfants, il explore depuis plusieurs années les pédagogies nouvelles en les mettant à l’épreuve du quotidien mais aussi des enjeux de demain. Il partage ses expériences et conseils sur hors-programme.

 

 16h Soyez écolo et rebelle, jardinez punk ! Eric Lenoir

Concept radical et provocant, le jardin punk est une invitation à pratiquer le jardin autrement, au-delà des conventions, avec son instinct et son intuition. Il amène de la biodiversité dans chaque parcelle du quotidien, embellit notre environnement quels que soient nos connaissances et moyens financiers. Adoptez la culture punk pour créer un jardin impertinent et séduisant, et apprenez à le gérer en restant fainéant et fauché.

Diplômé de l’école du Breuil, Eric Lenoir est pépiniériste et paysagiste spécialisé dans les milieux aquatiques. Il pratique des méthodes de production écologiques de façon artisanale. Dans son jardin expérimental, Le Flérial, il applique les mêmes principes à leur paroxysme et étudie, grandeur nature, comment concilier écologie, économie de moyens et paysagisme. Auteur du « Petit traité du jardin punk » aux Ed. Terre Vivante. www.lapepiniereaquatique.com

 

Vous pouvez consulter le programme des conférences 2018.

Vous pouvez consulter le programme des conférences 2017.